Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Le gâteau à la broche, La spécialité qui vaut le (dé)tour !

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le gâteau à la broche a assurément quelque chose d’insolite, et les pâtissiers qui le vendent et le produisent savent qu’il décontenance chaque année plus d’un touriste de passage dans le département… D’une taille et d’une forme inaccoutumées, son principal atout séduction n’est sans doute pas son apparence, mais son goût qui est incomparable. Interrogez donc un authentique Bigourdan à ce sujet : il vous chantera le même couplet. On se penche sur ce drôle d’oiseau de la gastronomie haute-pyrénéenne dans la suite de cet article…

Ce qui est remarquable avec le gâteau à la broche, c’est que la forme raconte le fond. Et, plus particulièrement, le mode de cuisson… Car, ainsi que l’indique son nom, cette pâtisserie est cuite sur une broche métallique placée à l’horizontale, celle-ci étant généralement conique, que l’on tourne traditionnellement à la main, à proximité d’un feu de bois. C’est sur cette broche que le pâtissier viendra verser une pâte liquide, type pâte à crêpe, laquelle cuira par couches successives. Ainsi, l’on obtient cet étrange profil tout de pics hérissés, qui rappelle un peu l’apparence d’un sapin… Quant à la taille et au poids du gâteau, ils dépendent de la broche : un habitant de Calmont (Haute-Garonne) en a produit en 2002 un de 63,8 kg, grâce auquel il détient un record du monde enregistré en bonne et due forme dans le Guinness des records.

Des origines débattues du gâteau à la broche…

Débattues, mais pas sur un point : il n’a manifestement pas été inventé dans les Hautes-Pyrénées… Une tradition l’attribuerait au maître pâtissier du roi de Prusse Frédéric- Guillaume II, qui l’aurait créé dans les années 1790. Mais le gâteau à la broche connaît en Europe d’innombrables variantes, dont l’origine de certaines pourraient remonter au Moyen-Âge. On en trouve en Angleterre, en Allemagne, en Hongrie, en Suède, en République tchèque, en Pologne, en Lituanie et au Luxembourg. En France, il est une spécialité de l’Aveyron et de la Bigorre, donc. Les Hautes-Pyrénées n’ayant ainsi pas l’apanage de l’insolite dans le domaine de la pâtisserie !

Une fête dédiée

En revanche, il n’y a à notre connaissance qu’une seule fête du gâteau à la broche, et celle-là a bien lieu en Bigorre ! Et plus précisément à Arreau, où est sise la Confrérie du Gâteau à la Broche, organisatrice de l’événement. Cette année, elle s’y tiendra les samedi 20 et dimanche 21 juillet. Au programme : dégustation, naturellement, de gâteaux à la broche, marché de producteurs, et, cerise sur le gâteau (à la broche), confection d’un gâteau à la broche géant !

Texte : Joseph C. Lacour – Photos : Fotolia

Related Posts