Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Maison Izard Il n’y a qu’une maille qui m’aille…

Il paraîtrait que l’apanage du bon goût revient aux grandes maisons de mode parisiennes, et que les provinciaux sont exclus du jeu des élégances… Au Mag, on s’insurge ! Et on le prouve en une marque : Maison Izard. Les vêtements signés sous son nom sont certes tricotés avec de la laine 100% pyrénéenne, cela n’empêche pas qu’ils soient par ailleurs d’un grand raffinement et d’un style à la fois simple et distingué, lequel ne ferait pas tâche à côté d’un chino IKKS ou d’un sac à main Gérard Darel…

Le logo est, comme la marque, bien accroché à son territoire : le fier Izard au sommet de son monde, pyrénéen naturellement, comme le sont les pulls, bonnets et chaussettes proposés par la Maison Izard. La production est locale, l’approvisionnement en laine également, seul le coton qui sert à adoucir la maille est d’importation, mais celui-ci est par ailleurs 100% recyclé. Économie circulaire et circuit court, Maison Izard a des atouts à faire valoir, le premier d’entre eux étant sans doute la qualité et la coupe irréprochables de ses pièces.

L’élégance tient à un fil

L’ajout du coton à la laine pyrénéenne a plusieurs effets : d’une part, il permet d’adoucir la rusticité de la tonte locale, et rend plus confortables à porter, même sur peau nue, les pulls et chaussettes qui sont conçus avec ; d’autre part, il permet la production de vêtements plus résistants, qui ne se déforment pas et ne boulochent pas.

Mouton à cinq pattes

Pour le reste, et notamment ce qui concerne l’esthétique, on vous laisse vous faire votre avis aux photos qui accompagnent cet article. Nous au Mag, on n’adhère pas, on adore ! Teintes intemporelles, look casual, chic au naturel sans verser dans le rustique… La Maison Izard a réussi à produire un vêtement qui conviendra aussi bien à vos sorties automnales qu’à vos soirées entre amis au coin d’une cheminée. C’est plutôt «style» que «mode», et, comme l’on sait, si les modes passent, le style, lui, est éternel.

Vers les sommets

La marque a déjà réussi à convaincre une quinzaine de distributeurs, dont certains sont installés à Paris, à Lyon, à Toulouse… Pourquoi les Pyrénées, après tout, n’auraient-ils pas de quoi convaincre les citadins ? Mais pour les montagnards, les vrais, la maison Izard a une autre idée : proposer une gamme de vêtements pour la rando, toujours en production locale et à partir de laine pyrénéenne. Ce ne sera pas pour tout de suite, mais cela promet déjà de renouveler le genre. La maison Izard tient décidément le bon bout (de la pelote), il ne lui reste plus qu’à suivre son fil…

Texte : Joseph C.Lacour

Related Posts