Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Big Bag, le festival qui vous en met plein les oreilles

Fidèle au projet initial, le Cartel Bigourdan fignole le Big Bag dans le moindre détail et accueille une programmation étonnante de diversité. Face aux mastodontes du genre, le festival est devenu en 5 ans une référence régionale qui assume sa popularité à mi-chemin entre le festival et la fête de village. A l’origine du succès, des dingues de musique.

Avec une affiche qui met le paquet ça ne vous a pas échappé : ciao l’été, le Big Bag est de retour. Aux manettes, un Cartel Bigourdan regonflé à bloc et une programmation aux petits oignons où cohabitent bons vieux live, DJ set et projets plus improbables. A trois semaines de l’événement phare de la rentrée, questions à Clément Soisson, programmateur.

Qui fait la programmation du Big Bag ? Les débats sont-ils animés ?

Clément Soisson : Nous sommes une petite dizaine à faire la programmation, on discute des heures, ce n’est pas toujours simple ! Depuis le début nous essayons d’être assez variés, avec un grand taux de découverte pour le renouvellement, mais également des groupes qui ont beaucoup tourné sur les festivals cet été.

Les concerts ont lieu sur 3 scènes différentes : chapiteau, Alamzic et bodega. Pourquoi ce choix ?

L’idée est de mélanger les publics, qui passera d’une scène à l’autre. Le chapiteau sera gratuit le vendredi soir, l’Alamzic ouvert aux musiques électroniques le vendredi soir. Le samedi soir, la salle deviendra espace club de 10h à 1h, accessible avec le pass chapiteau. En simultané, la bodega est un espace gratuit accueillant une scène variée et locale, durant tout le festival.

Qui est la tête d’affiche ?

On ne cherche pas la grosse tête d’affiche et profitons de la fin de saison des festivals. Nous n’avons pas vu tous les groupes en live, mais il y en a que l’on suit depuis longtemps. Je pense à Gentleman’s Dub Club, grosse formation reggae ou à The Liminanas, passés par Rock en Scène et les Vieilles Charrues cet été. On adore aussi Bagarre, des bêtes de scène ou Madam, un gros coup de cœur avec chacune un beau parcours musical. Ce sera leur première grosse scène. Il y a aussi une programmation locale, on fait très attention à ça. Nous travaillons également avec des associations locales : Traverse pour Infecticide et leur univers décalé (samedi soir à la bodega) et Hot Big Or pour l’électro.

En 2017, 5000 festivaliers sont passés par le Big Bag. Combien avez-vous fait d’entrées payantes ?

Il y a eu 1500 entrées payantes. Le festival est soutenu par la Ville de Bagnères et le Département, mais perçoit peu de subventions par rapport à d’autres festivals, par choix. Nous planchons en ce moment sur la programmation annuelle de l’Alamzic, dont la gestion a été confiée au Cartel Bigourdan le 1er mars, avec 8 dates par an dont peut-être, un concert le 31 décembre !

Big Bag Festival, 21 et 22 septembre à Bagnères-de-Bigorre

  • Vendredi 21 septembre : concerts gratuits sous chapiteau et à la bodega, concert 10 euros
  • Samedi 22 septembre : concerts gratuits à la bodega, concerts chapiteau + Alamzic 17 euros / Pass WE 25 euros.

Informations et billetterie sur www.bigbagfestival.com

Photos : Nöt

Related Posts