Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Club DCK 65 – Groupe KMRED Self Defense : conquérez votre liberté !

C’est le nouveau mot qui divise : «ensauvagement». D’aucuns le trouvent propre à caractériser les différents faits-divers violents qui se répètent en France ces temps-ci, d’aucuns le considèrent excessif ; demeure la réalité, factuelle : les agressions, ça existe, et ça n’arrive pas qu’aux autres…

Le club DCK 65 s’est d’abord appuyé sur ce constat pour proposer une méthode de self defense qui permet de parer à toutes éventualités. Cette méthode, c’est le KMRED, pour Krav Maga Recherche Evolution et Développement : un mix de Krav Maga, de boxe anglaise, de muy thai, de taekwondo, de judo, de boxe birmane… Bref, tout ce qui, dans les arts martiaux et les sports de combat, peut servir à affronter une situation dangereuse.

Réflexe

«L’idée, c’est de ne pas proposer l’enseignement d’une discipline en particulier. Chez DCK 65, on ne ment pas à nos élèves, on ne leur dit pas : « avec telle technique, tu seras en sûreté ». On se veut réaliste : dans la vraie vie, une agression, c’est le bordel. Pour y faire face, il faut d’une part avoir un bon cardio, pour tout donner en très peu de temps, et d’autre part avoir de bons réflexes. C’est principalement ce que l’on fait chez DCK 65 : on conditionne l’acte réflexe.» nous explique Damien Constantin, professeur et fondateur de DCK 65.

Confiance

Évidemment, on parle dans le paragraphe précédent de la situation inévitable, celle qui a dégénéré au point que l’on soit contraint de réagir physiquement. Mais l’enseignement de DCK 65 permet aussi de ne pas en arriver là. «Le travail psychologique, c’est le plus important. Nous travaillons beaucoup la confiance en soi, la détermination, la motivation. Quelqu’un qui a confiance en lui dégage une aura qui sème le doute dans l’esprit de l’agresseur. Ça n’éloigne pas les risques totalement, mais ça contribue à les réduire considérablement…»

Cohésion

Au Mag, nous nous sommes rendus à un entraînement du DCK 65 : et ce qui nous a immédiatement frappé, c’est l’esprit de corps, la solidarité et la cohésion existant entre les élèves. Ainsi que l’idée, étonnante, que finalement la préparation à faire face à une potentielle agression n’était, bien que toujours présente, pas la finalité absolue de la séance. Elle passait probablement en second plan par rapport à la transmission de valeurs fortes, sur lesquelles on peut s’appuyer dans sa vie de tous les jours : le courage, l’humilité, la remise en question, le respect, la camaraderie…

Adaptation

Curieusement, le Covid-19 a amené le club DCK 65 a élargir ses horizons. Poussé par les mesures sanitaires à quitter ses tatamis, il s’est tourné vers l’extérieur et a développé une nouvelle activité plein-air, le RED Nature. On vous en donne un avant-goût : en montagne ou en forêt, vous êtes guidé par des bornes sur un parcours que vous suivez en courant ou en vélo. Des épreuves vous attendent, disséminées sur votre chemin, qui peuvent prendre la forme d’exercices de force ou de précision. Si vous avez pris l’option «fight», on vous tendra également des «embuscades», où vous devrez démontrer vos capacités de self defense et d’adaptation. Un sport excitant et stimulant, à la croisée de la course d’orientation, du crossfit et de l’auto-défense : sympa.

Liberté

Preuve que la self defense intéresse les Bigourdans comme elle intéresse les autres Français, le club DCK 65 ne cesse de recevoir de nouvelles demandes d’adhésion ! A la fin de l’année dernière, il comptait 70 élèves, ados, adultes et seniors, dont 55% étaient des femmes et des jeunes filles. Ce chiffre, dans les prochaines semaines, sera sans doute rapidement dépassé : et l’on comprend l’engouement, car, après tout, il n’y a pas de mal à vouloir se sentir en sécurité, surtout lorsque la méthode pour se l’assurer consiste à se sentir bien dans sa peau, à se nourrir de valeurs fortes et à appartenir à une sorte de «grande famille». Votre ambition, c’est de vous sentir libre ? C’est également celle de la méthode KMRED : il nous semble que elle et vous avez tout pour vous entendre…

Club DCK65 KMRED
à Orleix,
à Bordères-sur-l’Echez
et à Vic-en-Bigorre
06 46 22 08 24
dckmred@gmail.com

www.DCK65-groupeKMRED.fr

Related Posts