Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Concierge, le métier revient en force

Philippe De Assunçao est un optimiste capable de mettre de la bonne humeur partout où il passe. Après trois licenciements économiques, il rebondit en créant sa conciergerie privée, un métier varié au service des autres.

Concierge privé, un métier d’avenir ? Philippe De Assunçao y croit ferme, l’activité a le vent en poupe : « Je m’adresse à Monsieur et Madame tout le monde, quand on a besoin de quelqu’un pour du petit bricolage ou pour relever le courrier pendant une absence, par exemple ». Des services variés de 8h à 20h, « en évitant toute concurrence avec les entreprises de services à la personne, qui font déjà les choses très bien ». Son créneau, la conciergerie nouvelle génération qui s’adapte à l’accélération du rythme de vie, à l’allongement du temps de travail, à l’isolement, créant de nouveaux besoins auxquels ne répondront jamais les nouvelles technologies : « J’aime le contact, et ça me tient à cœur d’aider les gens, de leur trouver une solution ». Avant de se lancer, Philippe De Assunçao a mené son enquête : « J’ai regardé ce qui se faisait autour, à Tarbes il n’y avait rien. J’ai confiance, le métier de concierge revient à la mode ».

Pour ce touche-à-tout et curieux de tout, chaque expérience est bénéfique. Bourguignon d’origine, Philippe a exercé une trentaine de métiers, de la TPE à la multinationale : vendeur, transporteur, formateur : « La liste est longue, j’ai même obtenu un diplôme pour faire du diagnostic immobilier. J’ai vécu trois licenciements économiques et à 48 ans, j’avais envie de passer à autre chose. Je me suis dit… c’est le peut-être le moment de se lancer. Je suis allé voir la Chambre des métiers et de l’artisanat, qui m’a accompagné sur la partie comptable, des gens formidables ! Je démarre tout seul et sans rien, je ne suis pas allé voir le banquier ! ». Reste à gagner la confiance de ses futurs clients, « on ne remet pas ses clés au premier venu ! ». Titulaire d’une carte professionnelle et dopé à l’optimisme, Philippe De Assunçao compte sur le bouche à oreille pour se faire connaître. « Prendre soin d’un animal quand ses maîtres sont absents, ouvrir et fermer les volets pour signaler une présence, remettre des clés et dresser l’état des lieux, faire du petit bricolage comme monter un meuble, installer des rideaux », Philippe sait tout faire ou presque. La gentillesse en plus, « parce que c’est normal, c’est ma façon de voir les choses ».

« Service Please », conciergerie privée
Home services, services vacances,
animaux de compagnie, petit bricolage, gestion locative saisonnière,
spécial retour de vacances, messager services, key et cars services.
06 98 38 66 63
serviceplease.conciergerie@gmail.com

Related Posts