Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn – Assat Cultivez-vous !

Par quel moyen aurions-nous pu commencer cet article par autre chose qu’un mea culpa ? Des mois que l’on en rêve, d’écrire sur le Conservatoire d’Assat, des mois que l’on se dit : le temps des jardins est là, n’est-ce pas le moment d’en parler ? L’été a filé, l’automne est là, ne manquez pas le coche : si vous voulez voir cette année le fabuleux jardin du Conservatoire des Légumes Anciens, c’est maintenant !

Que vous dire, sinon que l’endroit est extraordinaire, non pas seulement parce qu’il y pousse d’extraordinaires fruits et légumes, mais parce que l’on peut s’y nourrir d’aliments encore plus roboratifs (!) : et l’on parle tout simplement là d’une immersion, par le fruit et par le légume, dans l’histoire de l’humanité. Oui, rien de moins que cela !

Champ fructueux !

Hubert Lassus-Pigat, le Président du CLAB (Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn), nous avait pourtant immédiatement prévenu de ce dans quoi l’on mettait les pieds : «Le jardin c’est toute une histoire depuis l’antiquité, que nous abordons notamment, à Assat, par l’angle ethnobotanique.» Question à cent patates, c’est quoi l’ethnobotanique ? «L’ethnobotanique, c’est l’étude de la relation des peuples avec les plantes, et plus particulièrement des usages que les peuples faisaient et font des plantes qu’ils cultivaient/ent ou côtoyaient/ent. Ces usages, ils peuvent être alimentaires, culinaires, nourriciers, médicinaux, condimentaires, artisanaux… Le champ d’étude est immense, et surtout, particulièrement passionnant !»

Ô temps ! Suspends ton vol…

Et effectivement, après avoir arpenté les quelques 6500 m2 que comptent le jardin et le verger du CLAB en compagnie d’Hubert Lassus-Pigat, on a compris quelque chose : oui, il faut vraiment tendre l’oreille à ce qu’ont à dire les légumes ! «Ici, nous avons l’allée des haricots» sourit Hubert Lassus-Pigat, «et l’on pourrait facilement y rester une demi-journée à discuter de leur histoire commune avec les hommes, sans aucun risque d’épuiser le sujet !» Avis aux amateurs.

Le monde résumé

Vous avez compris l’idée : les fruits et les légumes, ce ne sont pas seulement des plantes ; ce sont également des livres ouverts sur le monde des hommes, ces hommes qui les ont cultivés depuis des millénaires. Ceux «présentés» à Assat viennent des quatre coins du monde, et racontent également l’histoire du Béarn. Bon nombre d’entre eux vous sont probablement inconnus : la galeuse d’Eysines, ça vous parle ? Les poires de terre ? Le chénopode bon-Henri ? Non, rien ? Ne vous inquiétez pas : nous étions dans le même cas que vous avant notre pèlerinage à Assat…

Semer la connaissance

Si ce fantastique jardin est délicieux d’agrément, il a, comme vous l’aurez compris, une réelle fonction pédagogique. «Le public scolaire est très nombreux ici, et nous organisons un nombre important de manifestations liées à la transmission de connaissances, comme des conférences, des ateliers de formation, des stages, les journées du patrimoine et les rendez-vous aux jardins auxquels nous prenons part… Pour les visites libres, des plaquettes sont disséminées un peu partout, et nous aurons bientôt des bornes audio pour faciliter l’accueil de tous les publics !» se félicite Florence Bacou, directrice du CLAB.

Mangez des pommes !

Le CLAB, c’est aussi, comme son nom l’indique, un conservatoire. Lié à d’autres institutions du genre, comme le Conservatoire Botanique National des Pyrénées ou le Conservatoire Végétal Régional d’Aquitaine, il a pour mission de conserver notamment certaines plantes qui ont frôlé, il y a quelques décennies, la disparition. La collection de pommes du Verger du CLAB, très béarno-béarnaise, est tout simplement étonnante, et les maigres étals des supermarchés font pâle figure en comparaison : Perasse de Nay, Perasse de Gan, Museau de Lièvre rouge du Béarn, Anis Tardive ; oui, ce sont toutes des pommes (!), presque toutes du pays, à l’époque où l’on tirait, en terres béarnaises, du cidre pour les travailleurs assoiffés…

Gare aux légumes !

Bon, on vous le dit : on aura, dans cet article, à peine effleuré un sujet qui demanderait une encyclopédie complète ! Le CLAB a décidément planté une drôle de graine en Béarn, et il semblerait bien qu’elle donne déjà lieu à une pousse vigoureuse. Les visiteurs sont des milliers chaque année, les bénévoles plus de 330, dont certains viennent tous les jours aider à l’entretien du jardin. Et il y aurait encore tant à dire… Mais tenez, si vous voulez TOUT savoir, eh bien : allez-y! Le Jardin est ouvert jusqu’à fin octobre, et les légumes tardifs vous attendent. Vers eux, tendez l’oreille, tout en prenant garde : car lorsqu’on on commence à se prendre au jeu de leur histoire, il arrive qu’on ne voie plus les heures passer ! Et sérieusement, sur ce point, croyez-nous : on n’est vraiment pas en train de vous raconter des salades…

Conservatoire
des Légumes Anciens du Béarn

3 bis rue du Bois à Assat
Tél. 05 59 60 78 03

www.clab64.fr

Ouvert jusqu’à fin octobre
les mercredis, jeudis, vendredis
et samedis de 10h à 12h
et de 14h à 18h
(ou sur réservation)

Related Posts