Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

MaPrimeRenov’, la prime qui remplace le crédit…

Jusqu’au 1er janvier 2020, la meilleure manière d’économiser sur vos travaux de rénovation énergétique, c’était le CITE, acronyme de « Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ». En 2021,
ce dispositif n’existera plus, et il est d’ores et déjà partiellement remplacé par un autre, plus simple, qui a pour nom MaPrimeRenov’…

La principale différence entre le CITE et MaPrimRenov’, c’est que, pour le premier, vous ne vous faisiez rembourser une partie du coût de vos travaux qu’au moment de payer vos impôts, tandis qu’avec le second, vous disposez de l’argent dès que le chantier se termine. Idéal pour ceux qui n’ont pas pu faire des économies en vue de la rénovation de leur habitat…

MaPrimeRenov’ est en fait née de la fusion du CITE et des aides dispensées par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). La Prime sera progressivement élargie, mais pour 2020, elle ne concerne que ceux qui ont des revenus modestes ou très modestes. Pour savoir si vous êtes éligible, il vous suffit de vous rendre sur le site www.maprimerenov.gouv.fr : un guide y est accessible, dans lequel est détaillé toutes les conditions nécessaires permettant d’accéder à MaPrimeRenov’.

Quant aux travaux qui sont concernés par cette prime, ils concernent tant les chantiers d’isolation que ceux de ventilation, en passant par la transformation de votre mode de chauffage et le financement d’un audit énergétique de votre habitat. On ne peut que vous enjoindre à profiter de cette manne : à faible coût, vous bénéficierez de davantage de confort, et ferez, naturellement, des économies sur votre chauffage. Tout bénef’, non ?

Related Posts