Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Musée du marbre à Bagnères : « Pierre ? » « Préseeeent ! »

Il serait difficile d’évoquer le Musée du Marbre de Bagnères sans utiliser le mot « curiosité ». La frontière est mince, d’ailleurs, entre ce qu’il renferme et ce que l’on nommait jadis un « cabinet de curiosités », comprendre : une salle où s’accumulaient des objets autour d’une même thématique, et dont la réunion provoquait tout à la fois la surprise et l’étonnement !

Alors, que trouve-t-on d’après vous au Musée du Marbre ? Oui, vous avez deviné : du marbre. Mais attention : beaucoup de marbre. Et des marbres différents, d’horizons proches ou lointains, de toutes couleurs, de tous motifs, de toutes tailles, sous des formes diverses. On n’a pas peur de le dire : cette collection bagnéraise est clairement unique au monde !

Unique !

D’autant que, question exceptionnel, il n’y a pas que ça… Voyez l’emplacement déjà : le Musée du Marbre est installé tout au bout de la promenade du Vallon de Salut, un endroit merveilleux où tous les Bagnérais aiment à se promener depuis le XVIIIe siècle. Et ce n’est pas un hasard s’il est là, ce qui nous mène à une autre de ses caractéristiques exceptionnelles : le musée occupe les bâtiments des anciens Thermes de Salut. Il y reste même les baignoires !

Promis juré !

Vous arpentez ses galeries, vous courrez de surprises en surprises : une gigantesque table en marbre Grand-Antique trône en majesté dans la première salle ? C’est celle qui occupait antérieurement le hall de la Poste Centrale du Capitole de Toulouse ! Au détour d’une vitrine : oh, un autel antique ! Oh, un chapiteau médiéval ! Et puis alors : des horloges, des encriers, des porte-plumes, des porte-montres, des presse-papiers, tous anciens, tous magnifiques. Innocemment, on demande à l’accueil du musée pourquoi il y a une exposition sur les chauves-souris à l’étage : fort simple, une colonie de plusieurs centaines de chiroptères niche dans les combles du bâtiment ! Croix de bois, croix de fer : tout est vrai.

Allez-y !

Bref, tout est incroyable, y compris le fait qu’une très grande partie du fonds du musée provienne de la collection personnelle d’un seul homme, Jacques Dubarry de Lassale, qui l’a offerte à la ville. Les curieux apprécieront par ailleurs que tout y soit bien documenté, mais rien que pour le coup d’œil : allez-y. Au Mag, on en est encore tout ébahi !

Musée du marbre

4 Rue Jean Rösch, Vallon de Salut à Bagnères-de-Bigorre
Tél. 06 33 79 60 45
www.ville-bagneresdebigorre.fr

Related Posts