Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Premières de cordée ! Hommage à quatre revues hautes-pyrénéennes plus que centenaires…

A l’heure du déconfinement et de l’occasion donnée à tous de retrouver la montagne, il était fort naturel que l’on se tourne vers les publications constituant les « neiges éternelles » de l’édition périodique pyrénéenne ! Hommage, donc, à quatre « grandes dames » : le Bulletin de la Société Ramond, la Revue de Comminges, la revue « Pyrénées » et la Revue pyrénéenne…

Pour vous donner un ordre d’idée de leurs âges respectifs : « Pyrénées », bien qu’étant la plus récente des quatre, fête, cette année, ses 125 ans d’existence (!) ; le Bulletin Ramond, parution la plus ancienne, accumule pour sa part la bagatelle de 155 saisons de publication. Pour traverser les âges depuis le XIXe siècle, il fallait à coup sûr trouver un élixir de longue-vie : ces quatre revues l’ont découvert dans le traitement d’un sujet impérissable et transgénérationnel : les Pyrénées, leur culture, leur histoire, leur biotope. Chacune de ces publications, par le passé et dans le temps présent, s’est emparée de cette thématique via une approche qui lui est propre, parfaisant sa complémentarité d’avec les trois autres. On entre dans le détail.

Le Bulletin de la Société Ramond : Au sommet de l’histoire !

Exemple de l’impact que la Société Ramond a eu sur l’histoire de notre région : l’observatoire du Pic du Midi, c’est elle qui l’a fondé. Rien que ça.  Portée sur les fonds baptismaux, un jour d’août 1865, par Henry Russell, Emilien Frossard, Charles Packe et Champion de Nansouty, c’est tout simplement la première société savante consacrée à la montagne dans l’histoire de France ! Dans les rangs de ses premiers sociétaires, on parle bien vite de la création de l’Observatoire, mais aussi de la publication d’une revue. En 1866 paraît le premier numéro du
Bulletin. Aujourd’hui, c’est une publication dont on ne peut discuter le sérieux, puisqu’elle compte parmi les revues recensées par le Comité de Travail d’Histoire et des Sciences de l’Institut de France. Ouverte depuis longtemps à tous les champs d’études de nos montagnes (géologie, botanique, histoire, etc.), elle réaffirme aussi, depuis quelques années, son caractère « montagnard », ainsi que nous l’a confirmé le président de la Société Ramond, Jean-Christophe Sanchez. «Mais globalement, on essaie de couvrir tous les champs de la curiosité et de la connaissance qui concernent notre territoire…»

www.societe-ramond.org

Pyrénées : Vers les cimes !

D’abord nommée, au XIXe siècle, « Bulletin des excursionnistes du Béarn », Pyrénées était avant tout un recueil de récits de courses et le lieu du partage d’une passion commune pour les montagnes et leur ascension. Depuis les années 1950, la revue s’est immensément diversifiée, et, surtout, sa zone d’étude s’est étendue : elle couvre désormais l’ensemble de la chaîne pyrénéenne, versant espagnol inclus. Des quatre revues que l’on vous présente, c’est sans doute la plus internationale, puisqu’elle accueille de plus en plus d’auteurs / chercheurs espagnols (traduits bien sûr !). Éditée depuis 70 ans par les Amis du Musée pyrénéen de Lourdes, Pyrénées est une revue roborative qui travaille hardiment à être accessible. « Il est vrai qu’on est un peu exigeant avec nos lecteurs, on cherche à ouvrir leur esprit à des domaines qu’ils ne fréquenteraient pas forcément. Nous ne sommes pas une revue de société savante, nous ne sommes pas non plus un magazine grand public, nous essayons de nous tenir entre les deux, d’apporter des choses substantielles dans le domaine de la connaissance propres à susciter l’intérêt de nos lecteurs » précise Gérard Raynaud, président des Amis du Musée Pyrénéen. Avis du Mag : des revues sur cette ligne, il en faudrait davantage !

www.revue-pyrenees.com

La Revue pyrénéenne : Vivantes Pyrénées !

On a été emballé par son dernier numéro spécial Ours, et on ne s’est pas gêné pour vous le dire ! Probablement la plus sportive des quatre revues que nous vous présentons, la Revue pyrénéenne est aujourd’hui en pleine ascension, et près de 2000 personnes y sont déjà abonnées. Le pyrénéisme actuel y règne en majesté, ainsi que le suggère son slogan, « Les Pyrénées par ceux qui les vivent », et elle est à mettre entre les mains de tous ceux qui aiment à enfiler leurs paires de chaussures de rando, de raquettes, de ski, pour aller arpenter vallées et monts. Super vivante, accessible et très intéressante. Les amoureux des montagnes ne s’y tromperont pas.

www.revue-pyreneenne.com

La Revue de Comminges : L’encyclopédie des Pyrénées centrales !

Revue savante, revue de référence pour l’histoire, l’archéologie et l’histoire de l’art des Pyrénées centrales, la Revue de Comminges est dédiée aux chercheurs universitaires comme aux non-spécialistes, et elle est tout à fait en pointe pour transmettre l’histoire de nos régions. Mais pas que. « Travaux sur la langue, la géographie, articles de botanique : on est une vraie revue encyclopédique, même si le cœur de nos publications, aujourd’hui, c’est effectivement l’histoire et l’archéologie… » précise Yoan Rumeau, co-directeur de la Revue. Étendant son intérêt du Béarn jusqu’à Toulouse, de la Gascogne jusqu’à l’Aragon, elle est l’amie de ceux qui ont soif de connaissances et veulent tirer le fil des événements qui, depuis les temps anciens, ont formé les Pyrénées centrales tel qu’elles se présentent à nous. A souligner la thématique du dernier numéro paru début 2021, construite autour d’un dossier faisant le bilan des recherches archéologiques entreprises en Comminges depuis 2017. Passionnant.

www.comminges.org

Bonnes lectures pyrénéennes à vous tous !

Related Posts