Close
1
  • Bigorre Mag

L’Europe : A la découverte d’un nouveau continent !

On ne va pas feindre vous apprendre que le Café de l’Europe a changé de main : que ce café tarbais absolument mythique ait trouvé de nouveaux propriétaires, en les personnes de Nicolas Rodriguez, Emmanuel Godet et Jean-Baptiste Siméon-Knaebel, ce n’est en effet plus un mystère pour personne !

Et que les trois jeunes nouveaux patrons dévoilent, depuis quelques mois, excellente surprise sur excellente surprise, ce n’est pas un secret non plus ! Passé l’étonnement de voir le café barricadé en mai dernier, l’on a rapidement compris qu’un heureux événement se préparait. On n’a pas été déçu.

Nouveau monde

«  Quand on a racheté l’Europe, ce qu’on voulait, c’était à la fois respecter l’histoire d’un établissement tarbais connu de tous, et faire quelque chose qui nous ressemble. Et en fait, ça fait des mois qu’on y travaille !  » rigole Jean-Baptiste Siméon-Knaebel. Le travail, clairement, a dû être colossal, non seulement parce que l’Europe s’est totalement métamorphosée (tout en conservant ce qui faisait précédemment son «  cachet  »), mais aussi parce que l’on y découvre une attention portée au détail qui relève clairement du perfectionnisme. La nouvelle déco est juste superbe, la carte s’est considérablement étoffée (cocktails, du classique jusqu’à l’inédit, gamme de thés affriolante, solide sélection de vins et de bières, tapas, etc…), l’ambiance a indubitablement monté de gamme tout en restant éminemment populaire… Et, surtout, on n’est manifestement pas au bout de nos surprises !

La Maison Europe

Car, à l’heure où l’on écrit ces lignes, non seulement l’étage est quasi-finalisé, mais l’Europe est en passe de se doter prochainement d’un comptoir de restauration à emporter ! La brasserie de l’Europe sera bientôt baptisée du doux nom de «  Storia  », logique puisque sa carte, déjà disponible en terrasse, est d’inspiration principalement italienne. On n’a pas pu résister aux pizzas : elles sont à tomber. Côté «  à emporter  », on aura affaire à «  La Régalade  ». «  Et tout ce qui sera cuisiné à l’Europe sera 100% fait-maison, desserts compris  » sourit Emmanuel Godet. Entre l’offre brasserie, les concerts en préparation pour le soir, l’organisation résolument «  cosy  » de l’espace, le choix de rafraîchissements qui décolle, l’annonce que, bientôt, l’on pourra y goûter aussi des glaces maisons, qu’on y trouvera un bar à salades et à poke bowls, qu’on y prendra le brunch le dimanche : on ne sait plus où donner de la tête. L’Europe, historiquement, c’est une institution ; mais désormais, c’est aussi sur le plan de ce que l’endroit représente aujourd’hui qu’on pourra dire qu’il est effectivement une institution. Et, pour plagier Hazanavicius, c’est typiquement comme cela qu’on se représente, au Mag, «  la classe à l’européenne  » !

L’Europe
9 place de Verdun à Tarbes
Tél. 05 62 93 00 58

Related Posts