Close
0
  • Bigorre Mag

Brasserie Kalon Còr : Des bières qui ont du cœur !

Brasserie tarbaise ouverte en juin dernier au Marcadieu, Kalon Còr, évidemment, nous faisait de l’œil… On a cédé à notre envie, et c’est banco pour nous : on y a trouvé notamment une gamme de bières fraîches, rigoureusement équilibrées, accessibles aux néophytes comme aux buveurs plus chevronnés !

« Faire de bonnes bières »

Julien et Sabine (le couple derrière Kalon Còr) sont des passionnés de brassage, qu’ils pratiquent en amateurs depuis des années. Ayant eu le temps de réfléchir à leur projet de brasserie artisanale, ils l’ont mûri, et il est clair !  Julien : « Avec L’Accòrdée, L’Incòrrigible et La Còrsage, l’idée, c’est déjà de faire de bonnes bières ! » Objectif louable, et atteint. Mention spéciale pour L’Incòrrigible, une American Pale Ale qui a juste ce qu’il faut de caractère ; la blonde Accòrdée, clairement, tiendra le rang de classique de la maison ; et dans cette gamme, à l’heure où l’on vous parle, l’Ambrée au pain arrive à peine, et l’IPA la suit !

Détonante !

Mais on a goûté aussi des choses assez atypiques du côté « bières éphémères ». Vous ne pourrez plus expérimenter la neocòre, désormais en rupture de stock : extrêmement houblonnée, elle était assez dingue. On nous a glissé qu’il y aurait une choco stout framboise, une bière test de Noël et une nouvelle bière exotique en préparation : on s’en frotte déjà les mains !

Sur ses deux pieds

L’équilibre Kalon Còr, après quelques mois d’existence, il est là. Dans la volonté affichée de se faire plaisir, et dans l’ambition de faire bien son métier, en brassant une bière invitante et populaire. Forte déjà d’une gamme complète pour la grande distribution, Kalon Còr, par ailleurs, propose dans ses murs des ateliers de brassage à destination des amateurs, avec l’espérance de rapprocher des personnes qui commenceraient à bricoler, chez eux, leur propre bière. Équilibre, toujours, entre l’invitation faite au plus grand nombre, et celle à l’adresse des plus engagés…

Des cœurs à l’ouvrage

Cet équilibre inhérent au brasseur, on le trouve à force de travail, on le trouve aussi, naturellement,  dans son cœur. Et ça tombe bien : « Kalon Còr », c’est le mot « cœur » répété deux fois, en breton (Kalon) pour rappeler la région d’origine de Julien, en occitan (Còr) pour dire celle de Sabine. Les choses à faire ne manquant pas, les surprises à venir non plus, on n’hésite pas à dire que « de cœurs à l’ouvrage », il y en a bien suffisamment chez Kalon Còr pour que l’ouverture de la brasserie soit le début d’une belle aventure. Et nous, ça nous met le cœur en joie !

www.brasseriekaloncor.fr
Facebook : Brasserie Kalon Còr
Instagram : @kalon_cor

Related Posts