Close
1
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Bienv’nu chez Nath : Des frites, des frites, des frites !

On a fait un sondage (un peu au doigt mouillé, il est vrai), et tous ceux avec qui on en a parlé sont tombés d’accord : les frites, c’est quand même toujours un peu le point noir de la restauration rapide,
à de rares exceptions près. Du coup, on est parti, en Bigorre, en quête de la frite ultime, celle qui pourrait prétendre à trôner en haut du palmarès du département. Et, naturellement, on s’est tourné vers les gars de ch’nord, qui passent quand même pour être les maîtres dans le domaine…

Venez, venez, vous êtes les « bienv’nus » ! Depuis trois ans qu’ils ont installé leur baraque à frites en face du 35ème régiment de Bigorre, à Tarbes, le succès rencontré par Nathalie et Rudy va croissant. Ces deux Ch’tis pure souche, arrivés des environs de Lille, sont tombés amoureux de notre département. Tant mieux ! On y gagne assurément une adresse de restauration rapide qui vaut le détour…

Ch’tite baraque !

« Tout vient de là-haut ! » rigole Rudy. « On s’approvisionne uniquement auprès d’une marque du Nord, Ryal [anciennement : La Frite c’est la Fête] ; sauf pour les frites, celles-là elles sont faites maison ! On les prépare tous les matins et tous les soirs, 50 à 80 kilos par jour… » Et quand on vous dit préparation, évidemment, c’est préparation à la manière du Nord : frites cuites deux fois, et toujours dans la graisse de bœuf. Pour quelqu’un qui n’en a encore jamais mangées qu’à la graisse végétale, c’est comme un choc. Ça ressemble à ça une frite qui a du caractère ?

Le gras, c’est la vie !

Autres spécialités venues d’ailleurs à découvrir : l’inénarrable fricadelle, le crizly – une brochette d’haché de volaille et de tranches d’oignons (« C’est un peu relevé » prévient Rudy), les allumettes Lucifer (comme leur nom l’indique : également un peu relevées !), et une belle collection de burgers. Dont un au maroilles, cela va sans dire. Vous vouliez un menu diet’ ? Vous n’êtes pas forcément au bon endroit, d’autant que les portions sont assez balèzes. Lors de notre passage, Rudy s’est d’ailleurs amusé à nous raconter les nombreux qui-pro-quo qu’il a pu avoir avec des clients ayant les yeux plus gros que le ventre (et pourtant : ils étaient prévenus !). La frite moyenne, chez Nathalie et Rudy, est déjà d’un gabarit que vous ne trouverez nulle part ailleurs, peu de chance donc que vous ayez faim en repartant… Faut dire qu’on est comme ça dans le Nord : généreux. Il n’y avait pas de raison que Nathalie et Rudy fassent exception.

Bienv’nu chez Nath

148 av. Jules Laforgue, à Tarbes
(pile en face du 35ème régiment de Bigorre)
Tél. 07 78 43 04 84
Facebook : Friterie Bienv’nu chez nath

Related Posts