Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Parlons vrai ! Profondément faux !

Avez-vous déjà entendu parler du « deepfake » ? Peut-être avez-vous vu tourner sur Facebook cette vidéo où l’on voit Tom Cruise, dans différents lieux et dans différents costumes, s’adresser aux utilisateurs de Tik Tok, tout en jouant au golf ou en réalisant un tour de magie. Problème : Tom Cruise n’a jamais tourné ces vidéos…

Car il existe désormais une technologie numérique permettant de « greffer » le visage de quelqu’un, à partir d’une photographie, sur le corps de quelqu’un d’autre, dans des vidéos plus vraies que nature. La chose, initialement, a été développée par l’industrie du cinéma, elle est aujourd’hui accessible à tous, grâce à des applications qui ne cessent de s’améliorer.

Si l’idée, originellement, est de se distraire (parce que oui, mettre son visage sur le corps de Stallone dans une scène mythique de Rocky, c’est marrant), on a peine à imaginer encore à quoi l’on fait vraiment face. Quelques indices cependant : dans le dernier procès où il était accusé d’insulter une magistrate dans une de ses vidéos YouTube, l’humoriste controversé Dieudonné a plaidé… le deepfake. Non, ce n’était pas lui, c’était quelqu’un d’autre, on avait simplement utilisé son visage pour lui faire tenir des propos qui n’étaient pas les siens. L’argument a été rejeté sans autre forme de procès, mais qu’en est-il s’il devenait courant ?

Les internautes cherchant à nuire à d’autres usagers du net sont légions : le deepfake a toutes les chances de devenir le nouveau vecteur d’arnaques de plus en plus sophistiquées, mais pas seulement. Imaginez le visage d’un des membres de votre famille sur le corps d’une actrice porno en train de faire ce pour quoi on la salarie… Imaginez la vidéo d’un homme politique de premier plan en train de commettre des faits extrêmement répréhensibles… Que se passera-t-il quand les deepfakes deviendront indétectables ? Comment vivrons-nous quand on ne pourra plus, devant une vidéo, savoir si ce que l’on regarde est vrai ou faux ?

Une seule solution : que la technologie évolue vite pour contrer les deepfakes. Cela ne résoudra pas le problème, mais cela permettra, du moins, de le contenir. En attendant, si vous croisez Tom Cruise dans une vidéo où il s’adresse à vous directement pour vous demander de l’argent, restez sur vos gardes : il est probable que, derrière son visage, se trouve quelqu’un de mal intentionné.

Related Posts