Close
1
  • Bigorre Mag

Deco Xpression : Fresques, couleurs et graffiti en Bigorre !

Deco Xpression réalise des fresques impressionnantes, inspirées entre autres de paysages, d’animaux et de légendes pyrénéennes. Le Mag est allé, rien que pour vous très chers lecteurs, lui poser quelques questions. Voici l’histoire d’un artiste qui a su mêler travail et passion.

Le graffiti dans le sang

« Deco Xpression » est le surnom de Thomas, 38 ans, Lourdais d’origine. Passionné très tôt par le graffiti qu’il pratique depuis l’adolescence, il se professionnalise en 2015 et s’installe à son compte. Il vit et travaille en Bigorre mais a eu l’occasion de peindre dans de nombreux pays : « À chaque fois que j’arrive quelque part, nous raconte-t-il, je prends contact avec les artistes locaux pour peindre avec eux ». Ainsi, il a pu exercer en Espagne, au Portugal, en Italie, en Norvège, en Suisse, au Danemark… Où qu’il aille, le graffiti guide ses pas, et si quelqu’un est bien placé pour le savoir, c’est évidemment sa femme : « Quand on part ensemble à l’étranger, nous dit-il, elle sait très bien qu’il y aura des journées peinture : généralement, elle va à la plage avec ma fille, et moi je disparais pour aller peindre (rires). Ça nous fait rencontrer du monde : dans toutes les villes qu’on a visitées, on a des amis grâce à la peinture ». Pour lui, le graffiti est avant tout un mode de vie : « Quand je ne travaille pas, je vais peindre. Ça prend énormément de place dans ma vie », avoue-t-il.

Chacun sa fresque

Ceux qui font appel aux talents artistiques de Thomas peuvent avoir des profils très variés : « Il y a des particuliers qui veulent une déco dans leur salon ou au bord de leur piscine, il y a aussi des commerçants qui veulent une peinture sur la devanture de leur boutique ou de leur entreprise ». Grâce à une telle œuvre, colorée et visible, les professionnels gagnent forcément en visibilité et améliorent l’image de leur entreprise. « La fresque devient un objet de communication », nous dit l’artiste. Il travaille avec les mairies, les écoles, les associations, et peut aussi animer des ateliers-découvertes grâce à des fresques participatives. Il intervient également sur des festivals ou autres évènements pour des séances de live painting (démo de graffiti en live), comme au Big Bag à Bagnères l’an dernier, ou à Lourdes lors de la récente coupe du monde de VTT.

Bestiaire des Pyrénées

Son dernier travail en date est particulièrement atypique : « Le Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves a fait appel à moi pour valoriser la Voie Verte des Gaves (piste cyclable reliant Lourdes à Pierrefitte-Nestalas, NDLR). J’ai réalisé cinq peintures, que l’on peut découvrir lors de balades à vélo ». Le thème : Mythologie et Bestiaire pyrénéens. « J’ai dépoussiéré pour l’occasion de vieilles légendes locales oubliées, raconte Thomas, puis j’ai transposé ces légendes en graffiti ». Son travail fait régulièrement référence aux Pyrénées : « Hier, j’ai terminé une fresque avec une loutre, un desman et un héron cendré », confie-t-il à la rédac. Amis lecteurs amateurs d’art, foncez visiter sa page pour découvrir les œuvres de cet artiste étonnant : vous ne serez pas déçus du voyage, foi de Mag !

decoxpression@gmail.com

Facebook : dcoxpression

Related Posts