Close
0
  • Bigorre Mag

Jamais à courge d’idées !

Elle est, depuis quelques semaines, la reine des étals, et au marché, on ne voit plus qu’elle… Alors que vient de se terminer, avec Halloween, l’époque où l’on pense davantage à lui donner un visage effrayant qu’à en faire de bons petits plats, il est peut-être temps de reconsidérer les qualités gustatives de la courge…

Mais de quelle courge parle-t-on ? Parce que, comme vous le savez sûrement, des variétés de courges, il y en a un certain nombre… Potirons, citrouilles, potimarrons, pas forcément facile de s’y retrouver, et ne comptez pas sur nous pour vous en faire l’inventaire complet !

Mamma Mia !

En revanche, l’on peut vous dire lesquelles ont notre préférence. La courge spaghetti, vous connaissez ? De forme ovoïdale, pesant jusqu’à quatre kilos, elle est renommée pour sa chaire filamenteuse, qui, après cuisson, rappellent effectivement les fameuses pâtes italiennes ! De quoi donner matière à vos enfants de se trouver, enfin, une passion pour les cucurbitacées…

Courges des îles

Pour les passionnés d’exotisme, sachez que la christophine, consommée en grandes quantités aux Antilles et à la Réunion, est également une courge ! Celle-ci, toutefois, s’agrémente d’épices, car, si sa texture est appréciable, son goût au naturel, en revanche, est plutôt fade.

Saveurs et bienfaits

Que vous soyez citrouille ou butternut (c’est notre préférée !), sachez que la courge est un concentré de vitamines, hautement appréciable aux jours froids. Cela signifie : consommation sans modération ! On évitera en revanche de suivre à la lettre la recommandation des « 5 fruits et légumes par jour », qui, avec la courge, peut avoir des conséquences pour le moins dramatiques. Pour le reste : allez-y ! Et bon appétit !

Related Posts