Close
1
  • Bigorre Mag

Le Béout : Promenade du dimanche en terres lourdaises !

Ah, le Béout… Si l’endroit est devenu le repaire des trailers et vététistes venant s’y entraîner le week-end, si l’on y croise couples et familles y cherchant la promesse d’une promenade facile, le petit montagnon jouxtant immédiatement la cité Mariale recèle aussi de nombreuses surprises !

Celle qui n’en est pas une, c’est bien entendu l’arrivée de l’ancien téléphérique arrimée au sommet du Petit Béout, que tout le monde, dans les environs de Lourdes, connaît, et peut observer depuis presque n’importe où dans la ville en levant simplement la tête. On a du mal à y croire (même si les anciens, eux, s’en souviennent!), mais des cabines de téléphérique permettant d’accéder là, il était possible d’en emprunter jusqu’en 1989. La vue sur Lourdes, depuis les « quais » d’accostage du téléphérique, est impressionnante et vertigineuse !

En explo !

Ce dont on se rappelle moins, en revanche, parce que les vestiges en sont moins visibles, c’est qu’à une époque, on montait au Béout pour visiter le fameux « Gouffre de Lourdes » ! Sur les flancs de la montagne, en effet, on avait creusé, sous l’impulsion d’un certain M. Pellerin (parfois orthographié « Pèlerin » mais, nous semble-t-il, à tort), un tunnel permettant d’accéder à un gouffre assez imposant, curiosité naturelle qui n’est malheureusement plus «ouverte» à la visite aujourd’hui. Il vous est tout à fait possible, en revanche, d’en rechercher l’entrée !

Terrain de jeu

Du côté du Béout, on trouve aussi d’anciennes carrières de sarcophages datant de l’époque mérovingienne. On peut aussi, lors de la même promenade, traverser par la longueur la grande courbe que forme la Batsurguère, et profiter des profils du Jer tout proche et du Pibeste, face nord. On n’a pas poussé l’exploration à l’ensemble des crêtes encadrant les lieux, on n’a pas tenté l’aventure en remontant vers le Nord, sur ce que l’on appelle les « mailhs » lourdais. Mais l’environnement semble plein de promesses. L’on a brossé ici un aperçu, en tout cas, de ce que le Béout permettait d’aventures, notamment en famille : les enfants adorent ! En marchant convenablement, comptez environ 1h30 aller et retour pour le Petit Béout, par quelque bout que vous le prenez. Pas de difficulté technique, mais pensez à prendre, bien sûr, de l’eau, un goûter et des vêtements chauds : il arrive que le vent y souffle fort. Pour le reste, faites comme tous les Lourdais : profitez de cette belle balade du dimanche, que pour notre part on aime à faire et refaire de temps à autre…

Related Posts