Close
0
  • Bigorre Mag

Source de Crastes, à Asté : Fontaine, je boirai de ton eau !

Un vallon sauvage, un petit pont de pierre, une source « entuyautée » et un bassin d’un mètre sur deux. La Fontaine de Crastes, c’est ça, et ce n’est donc, bien que l’endroit soit plein de charme et de quiétude, finalement que peu de chose… Mais voilà : si l’on vous disait que des gens font parfois des centaines de kilomètres pour la rejoindre, vous en diriez quoi ?

Dans le grand inventaire des fontaines guérisseuses de France et de Navarre, la source de Crastes ne relève pas de l’exception. Quoi que. Il est vrai que l’endroit était régulièrement visité par Henri IV, qui venait parait-il y soigner ses blessures. Il est vrai également que la composition des eaux qui y sourdent laisse paraître une minéralisation remarquable, et notamment une teneur en magnésium assez significative. Mais la science s’efface, dans ce genre de situations, devant la sagesse populaire : et celle-ci veut que la source de Crastes possède des vertus qui, entre autres, sont d’un grand secours pour les affections cutanées…

Grandes eaux

Eczéma ou psoriasis, plaies ou inflammations : en se trempant dans les eaux de Crastes, voire en les buvant, la rumeur atteste que vous vous en trouverez mieux ! La réputation de la source, sur ce point, est attestée depuis plusieurs siècles, et si l’on y vient d’abord pour soi, nombreux sont les propriétaires d’animaux à entreprendre aussi le voyage. Henri IV, paraît-il, y baignait ses chiens. Et tandis que, ces jours derniers, nous nous laissions tremper dans le bassin relativement tempéré (au doigt mouillé : 15 degrés), un labrador s’ébrouait dans le ruisseau tout proche.

L’eau qui ne dort pas

L’été, les visiteurs sont nombreux. Il faut donc choisir son heure. L’eau, réchauffée souterrainement, reste à température à peu près constante toute l’année. Et quand le soir descend, la fréquentation baisse. A retenir si votre volonté est, davantage que de profiter des eaux, de vous repaître de la tranquillité et de l’agrément des lieux.

M’en allant promener…

Etape première du Casque du Llhéris, on imagine également, bien qu’on n’ait pas encore envisagé l’expédition, que la fontaine de Crastes se conçoit idéalement comme moyen de se rafraîchir après une bonne suée. Que les marcheurs moins hardis se rassurent : son accès à pied est rapide (5 à 10 minutes depuis le parking), et relève de la promenade de santé. Quant à la boire et à s’y baigner, en ce qui regarde la santé : essayez, et vous nous direz !

Source de Crastes à Asté
Cherchez et vous trouverez !

Related Posts