Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Un ballon dans le ciel : Délivrez-vous de la pesanteur !

Faut-il rappeler cette loi classique de l’optique : plus haut, on voit plus loin ! Cet été, prenez de l’altitude, physiquement comme psychiquement, en empruntant un « moyen de transport » pour le moins peu commun et fascinant entre tous : la Montgolfière !

« Après s’être élevé à 600700 mètres d’altitude, par temps clair, vous pouvez voir pratiquement toute la chaîne des Pyrénées, depuis l’Atlantique jusqu’à quasiment la Méditerranée!» Richard, aérostier dans la petite structure Zen Altitude de Saint-Sever-de-Rustan – dont il s’occupe avec son épouse Christine – est un lève-tôt : «Le vol en ballon, ça se fait très tôt le matin, à l’aube, ou quand le soir descend, au crépuscule. Dans la journée, vous avez des thermiques qui rendent le vol difficile, et l’air ambiant est trop chaud. Nous, chez Zen Altitude, on est spécialistes des levers de soleil sur les montagnes ! Nos clients se lèvent donc tôt, eux aussi…»

Au gré du vent

Rendez-vous 45 min. avant que le soleil ne se pointe, pour un vol d’environ 1h dont on connaît le point de départ… mais pas celui d’arrivée ! «Une Montgolfière, ce n’est pas un dirigeable. Le parcours, c’est le vent qui en décide ! C’est aussi pour cela qu’on vole le matin, parce que les vents sont très légers, et c’est pour cela qu’un ballon en vol est toujours suivi par un véhicule
au sol. Oui, parce qu’une fois qu’on a atterri, faut penser à rentrer !
» rigole Richard.

Totalement zen

Le vol en ballon, c’est le summum du zen. «Tous nos clients nous disent la même chose le sol regagné : qu’ils n’ont jamais été aussi détendus ! Et c’est vrai que le ballon, ça crée une drôle de sensation. Je vole très souvent, et ça me le fait à chaque fois, l’impression qu’on a aussi lévité dans sa tête…» ; que les personnes sujettes au vertige, d’ailleurs, se rassurent. Il ne peut en être question en montgolfière. Le vertige, c’est une information que votre cerveau reçoit de votre oreille interne, information qui n’existe que si vous êtes en contact avec le sol, ce qui n’est pas le cas en montgolfière. Vous pouvez souffrir éventuellement d’une appréhension du vide, mais passée la première ascension, Richard nous l’assure : généralement ça se passe très bien, surtout du côté des enfants, toujours les premiers à se détendre ! L’horizon crénelé de nos belles Pyrénées devrait de toutes façons suffire à vous faire oublier que vous vous trouvez à plusieurs centaines de mètres du sol. La beauté, si elle est sur terre, ne nous submerge jamais autant que lorsqu’on prend de la hauteur. A vous de vous élever !

Zen Altitude
2 Labastide Darré, à Saint-Server-de-Rustan
Réservation indispensable.
06 27 08 08 98
www.zen-altitude.fr

Related Posts