Close
1
  • Bigorre Mag

Bigorre + ride = Bigoride !

Quand on a su, grâce à La Dépêche, qu’un skatepark existait depuis deux ans déjà au tiers-lieu Le Lien à Ibos et que tout le monde pouvait y prendre des cours, même les adultes, on s’est dit : go. Allons voir ça. En plus, ça tombe bien : ça fait longtemps qu’on rêve de remonter sur un skate, comme au temps de nos années folles…

Ah, le skateboard… Toute notre jeunesse. Au Mag, on se souvient encore de l’un des premiers skateparks de Tarbes, dans les années 90… Rien à voir avec celui d’Ibos, qui est un véritable Disneyland de la planche à roulettes : dès notre arrivée, nous n’avons eu qu’une seule envie, celle de sauter sur une board et essayer les quarters, la pyramide, le rail de slide, la mini… Oui, mais on n’est plus de toute première fraîcheur, et niveau souplesse, c’est plus trop ça… On fait quoi, on le tente ?

Ridez safe !

Bigoride, c’est une assos qui roule. Nous avons rencontré Camille, la trésorière, Corentin le président, et Valentin, vice-président ; et ce qu’on peut vous dire, c’est qu’ils sont ultra motivés pour faire bouger le skate en Bigorre. Si vous avez envie de rider mais que, comme nous, vous êtes emplis d’appréhensions pour vos os et articulations, ils sauront vous guider en douceur : en plus d’être des riders invétérés, tous les trois sont profs. D’ailleurs, pendant qu’on discutait, des jeunes élèves commençaient à arriver dans le park et à enchaîner quelques tricks en attendant le début des cours. « Nous ouvrons pour les cours de skate les lundi, mercredi et samedi, explique Valentin, mais aussi en session libre à tous les adhérents en fonction de nos dispos. Le skatepark est construit bénévolement par les membres de l’asso grâce aux fonds générés par les cours, les stages de skate et nos sponsors ».

La ride du futur

Et les projets ? « Le but est d’ouvrir un skatepark public, accessible à tous, et peut-être créer des emplois dans le futur », nous dit Corentin. « On organise aussi bientôt un skate-camp, ajoute Camille, on part en minibus avec les jeunes et on fait la tournée des parks dans les Landes ».
On l’a senti, transmettre les valeurs de leur passion aux générations futures est l’une de leurs priorités : « Pour nous, poursuit Valentin, le but est d’abord de faire découvrir le skate aux jeunes pour leur apporter des clefs : c’est un sport très libre, instructif et créatif. On a déjà organisé deux contests en 2019 et 2021, et on va continuer à proposer des évènements au Lien et ailleurs. » Ce jour-là, la rédac’ avait chaussé ses plus beaux souliers : hors de question de les frotter sur le grip en tentant un fakie flip front sur le plan incliné, mais c’est sûr : on reviendra rider. Et même bigorider !

Bigoride

Camille : 06 15 46 54 93

association.bigoride@gmail.com

Facebook : Bigoride Asso

Related Posts