Close
0
  • Bigorre Mag

La pomme d’amour : la plus romantique des recettes

À la Saint-Valentin, surprise rime aussi avec gourmandise. Pour celles et ceux qui préfèrent les confiseries aux objets, les pommes d’amour sont les dignes représentantes de la fête des amoureux,
à croquer en solo ou en duo ! Voici comment les réaliser.

Pour faire plaisir à l’être aimé le 14 février, titillez ses papilles en réalisant vous-mêmes la plus coquine des recettes : celle de la pomme d’amour. Le fruit défendu enrobé de glaçage rouge passion est sans aucun doute la promesse de passer une Saint-Valentin des plus gourmandes ! Et si vous êtes célibataire, pas de panique, on a aussi le droit de s’octroyer un petit plaisir sucré le temps d’une soirée !

Un candy hyper craquant

Si l’on raffole de la forme ronde, de la couleur et surtout du goût de la pomme d’amour, que l’on assimile souvent au romantisme, à l’enfance ou aux fêtes foraines, rares sont ceux qui en connaissent l’origine. Élaborée dans l’État du New Jersey, aux États-Unis, au début du XXe siècle, cette friandise est l’œuvre hasardeuse d’un certain William Kolb. Alors qu’il était en train de fabriquer des bonbons, ce confiseur a eu la bonne idée de plonger une pomme dans du glaçage… et la candy apple, comme on l’appelle outre-Atlantique, est alors née. Un péché mignon qui a dépassé les frontières et qui a rapidement séduit les épicuriens français, désireux d’en connaître la recette.

Fait avec amour

Pour épater votre moitié, plutôt que de chercher des endroits où acheter vos pommes d’amour, sortez votre tablier pour les confectionner vous-même ! Vous aurez besoin de 4 jolies pommes de taille moyenne, type Golden, de 4 piques en bois (vous pouvez utiliser par exemple des piques à brochette), de 20 centilitres d’eau, de 140 grammes de sucre, de colorant alimentaire rouge, ainsi que de papier cuisson. Vous pouvez également ajouter du glucose, à raison de 25 grammes, mais si vous n’en avez pas dans vos placards, inutile de vous en procurer exprès.

Lavez bien les pommes, retirez la queue et épluchez-les ou non, selon vos envies. Il n’est en effet pas obligatoire de retirer la peau du fruit. Puis enfoncez une pique par pomme, au centre. Dans une grosse casserole, versez l’eau, le sucre et le colorant (et le glucose facultatif), et mélangez à feu doux. Si vous souhaitez être d’une précision imbattable, plongez un thermomètre de cuisson, afin qu’il atteigne 150 °C.

L’étape qui suit est la plus importante et demande de la concentration ! Tenez vos pommes par les piques à brochette en bois et trempez-les une par une dans le mélange, en les recouvrant complètement. Retirez-les rapidement et placez-les sur le papier cuisson. Les pommes enrobées vont alors refroidir et le glaçage se durcir. Prêt à les dévorer, seul ou accompagné ? Croquez !

Des pommes d’amour revisitées

Sachez que l’on peut varier les plaisirs (et les glaçages) ! Les pommes d’amour peuvent en effet être recouvertes de chocolat fondu, avec ou sans copeaux de noix de coco, mais aussi de caramel, de jus de citron, de cannelle ou encore de miel… Il est possible de revisiter cette confiserie presque à l’infini !

Related Posts